... Et la publication

Publié le 3 Avril 2014

... Et la publication

Passons maintenant à cette passionnante chasse aux lecteurs qu'est la publication. Et ne crois pas que c'est fastoche, à ça non ! Les éditions ne sont pas très... comment dire... clémentes. Toutefois, essaie quand même d'envoyer à plusieurs dizaines d'éditions. Mais avant, il faut absolument que tu relises ton livre au moins deux fois (et je te conseille d'espacer les relectures d'au moins une semaine, voire plus). L'attente prend plusieurs mois, voire un an. 

Psssst...! Hey, pendant ce temps-là, tu peux écrire d'autres livres en réserve ! ;)

Et si, ma foi, personne ne veut de ton oeuvre, ne crois surtout pas que c'est parce que c'est mauvais, ne t'en fais pas ! Certes, ça fait mal... mais parfois, ça nécessite une relecture de plus ou deux. À mon avis, un livre avec zéro coquilles, fautes de frappes ou d'orthographe, c'est très difficile. Il faut vraiment être pointu sur les corrections.

Moi, sincèrement, si je lisais cet article, je me dirais "Ouais bon, ça prend du temps, mais je veux publier maintenant !". Bah c'est faux ! Parce qu'écrire, c'est long, mais finaliser ton manuscrit, ça l'est tout autant !

Mais il se pourrait que tu veuilles publier en indépendance, comme je l'ai fait (en passant, je te conseille vivement KDP, CreateSpace (pour les livres brochés) et Kobo). Mais ce n'est pas plus facile, malgré le nombre de qualités que ça a. Certes, tu reçois beaucoup plus de redevances, mais tu dois faire la couverture, le résumé et (le plus important) la promotion.

Si tu choisis la voie de l'auto-publication, il faut que je te parle de la couverture ! Moi, par exemple, si je te disais comment j'ai fait la couv' du premier tome des "Royaumes Cachés", tu vas te marrer. J'ai juste pris ce que j'ai sous la main et qui accroche à l'histoire ou au thème, mais au début, j'ai vachement galéré. Encore, si t'as des potes graphistes qui te font un truc pas cher ou gratuit, c'est cool. Mais c'est pas en allant sur Google Images que tu vas trouver ton bonheur !... 'fin, si, peut-être, et les droits d'auteurs ? T'en fais quoi ? Si tu utilises des images sans demander la permission, t'es foutu. Alors cherche un site de photos libres de droits. Beaucoup d'entre eux sont payants, mais certains sont gratuits (t'y trouves pas des merveilles, mais y'a pas mal de trucs intéressants). Et après, il faudra te mater quelques tutos de Photoshop sur Youtube ^^

Parlons maintenant de la promotion. Il faudrait, avant de publier, t'inscrire sur quelques blogs, faire une page Facebook et/ou Twitter,... mais si c'est ta première apparition, il est important que tu te présentes d'abord. Sinon, ça fera mauvaise impression... rejoins aussi des groupes sur Facebook, y'a beaucoup d'auteurs auto-publiés qui seront ravis de te renseigner ou t'aider ! Et après, parle de ton livre, fais-les baver, mais attention ! Fais-le quand ton projet est quasiment prêt ! C'est mieux, crois-moi !

Donc une fois que t'as ta couverture prête, ton manuscrit lu, relu et rerelu, et des lecteurs qui l'attendent, tu peux t'auto-publier. Et ça ne prend même pas quinze minutes !

C'est pas facile, non plus, d'avoir beaucoup de lecteurs... mais il faut alors que tu crois en ton oeuvre. Attends les commentaires, demande-les ! Les commentaires peuvent convaincre d'acheter ton petit truc !

Mais qui sait ? Si ton oeuvre attire beaucoup de gens et qu'il grimpe dans les classements, il se peut très bien qu'un éditeur traditionnel te propose un contrat !

Donc je te le dis déjà : ne baisse jamais, jamais, jamais les bras ! Parce que la publication de ton premier bouquin, c'est l'aboutissement d'une longue période de travail, d'efforts, de difficultés et de détermination... mais ce n'est que le début d'une fabuleuse aventure !

... Et la publication

Rédigé par Malika Hess

Publié dans #Écriture-Publication

Repost 0
Commenter cet article