Un signe ?

Publié le 3 Mai 2014

Justement, je viens de me souvenir d'une anecdote plutôt marrante.

C'était vers mai ou juin, voire même vers avril 2013. J'étais en voyage d'étude à Nice avec ma classe et je venais de recevoir ce que je croyais être la meilleure nouvelle de toute ma vie : mon livre allait être publié !

Les Éditions Persée... oui, j'étais naïve.

Un signe ?

Je m'en rappelle, ma maman m'avait appelée vers midi, alors que j'étais à Marineland (nostalgie level 24'601).

Et justement, en rentrant à l'auberge, je passais devant l'affiche d'un livre à succès. C'était "Les Gens Heureux Lisent et Boivent du Café" d'Agnès Martin-Lugand. Je m'étais arrêtée devant cette affiche mettant en valeur le fait que le succès de ce livre était tel qu'il a été traduit dans 18 pays. J'avais les étoiles dans les yeux et ma prof (plus qu'au courant) s'était mise à rire. J'avais un nouveau rêve : voir mon livre affiché dans la ville.

Un signe ?

Cependant, beaucoup savent comment Agnès Martin-Lugand a publié son livre (par l'auto-publication sur Amazon). Et comme ce bouquin était déjà chez Michel Lafon, je l'ignorais.

Ce que je veux dire par-là, c'est que, pour ceux qui ne le savent pas, les Éditions Persée est une casa d'édition qui publie à compte d'auteur, c'est-à-dire qu'il faut payer (vider sa bourse) pour voir son petit chef d'oeuvre... bah sur leur site. Pas dans les bibliothèques. Encore, on m'a demandé 3'000 ou 4'000 euros.

Et en fait, maintenant que j'y pense, je me demande si c'était un signe. C'est vrai, j'ai vu cette affiche le jour-même ou j'ai eu cet appel. Est-ce que l'auto-publication est la vocation qui m'était destinée ?

Vu ce que je vis aujourd'hui (j'parle pas de succès mais plutôt de confort et de facilité), je ne peux que croire qu'oui. Et depuis mes débuts, l'aventure d'Agnès est devenu mon modèle. Je rêve de vivre ce genre d'expérience, genre le succès immédiat qui arrive comme un toast du grille-pain (j'exagère, peut-être... ou pas).

Justement, pendant que j'y suis, je voudrais féliciter Agnès Martin-Lugand. J'imagine que ça doit être extraordinaire de voir son oeuvre se vendre comme des petits pains, alors qu'on est une nouvelle auteure. J'espère que ce n'est que la première page d'une formidable aventure.

Bien à vous,

Malika H.

Rédigé par Malika Hess

Publié dans #Ma vie

Repost 0
Commenter cet article